Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 12:09

Parfum, musique, photo, Zadig & Voltaire est une véritable touche à tout. Aujourd’hui, la griffe de prêt-à-porter lance sa première collection de lunettes solaires et optiques.

Zadig & Voltaire
Solaires Zadig & Voltaire


Ultime accessoire de mode pour parfaire la silhouette, les lunettes arrivent chez Zadig & Voltaire.

Une dizaine de modèles, déclinés en différents coloris, seront disponibles dès la fin février 2010. Pour l’homme et la femme, la marque propose des lunettes solaires (de 149 euros à 179 euros) mais aussi des montures optiques (jusqu’à 199 euros).

Conçues avec le fabricant Grasset, les modèles suivent les valeurs de la griffe et l’inspiration des collections de mode et de bijoux (reprise du motif papillon sur les lunettes femme).

Zadig & Voltaire
Optique Zadig & Voltaire


Les thèmes de cette première collection ? Rétro, Rock, Aviateur, 80’s et Glamour.

Le lancement se fera en exclusivité dans les boutiques
Zadig & Voltaire ainsi que chez Solaris et Grand Optical.


D'après la Newsletter n°756 de FashionMag, Par Céline Vautard

Repost 0
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 13:48

Mâtiné d’art contemporain, le nouveau flagship de la maison Montblanc recèle en réalité plus d’un trésor. Chaque mois, depuis son ouverture en octobre dernier, un artiste de la scène contemporaine est invité à exposer sept de ses œuvres. Plus que quelques jours donc pour découvrir le travail de Maximilian Jencquel, "Retour à Walden".

Montblanc
Photographie de Maximilian Jencquel exposée dans la boutique Montblanc rue de la Paix à Paris


Vénézuélien élevé aux Etats-Unis, diplômé des Beaux-Arts, Maximilian Jencquel alterne entre son activité d’architecte d’intérieur qu’il exerce aujourd’hui au sein du bureau d’études Christian Liaigre et sa passion pour la photographie. Inspirées du roman d’Henry Thoreau "Walden ou la vie dans les bois", ses photographies expriment selon lui, "la nostalgie d’une vie plus simple", et tissent "un pont qui relierait nos vies citadines à un monde plus naturel".

En pleine conférence mondiale sur le climat, le sujet semble plutôt tomber à pic. Un hasard ? Pas vraiment.
Art Process, l’agence de création et de conseil qui collabore depuis plusieurs années avec la fondation pour l’art de Montblanc a choisi de sélectionner des œuvres qui retranscriraient les soubresauts de l’actualité. Et plus qu’une exposition, l’idée est d’"établir un dialogue entre les œuvres et les produits Montblanc" explique Eric Mezan, fondateur de l’agence. "La boutique n’est pas transformée en une galerie d’art, elle devient un lieu d’échanges" poursuit-il. Seul espace Montblanc a organisé une telle rotation, la marque l’explique par la qualité et la superficie du cadre du 7 rue de la Paix. En effet, avec ses quelque 600 m², la boutique se présente comme l’une des plus grandes d’Europe et le point de vente le plus prestigieux du réseau pan-européen.

Montblanc
Photographie de Maximilian Jencquel exposée dans la boutique Montblanc rue de la PAix à Paris


Démarrée en octobre dernier avec les œuvres de Chiharu Shiota, lauréat du Prix Montblanc Docks Art Fair, le premier du genre remis à l’issue de la Biennale d’art contemporain de Lyon, l’opération devrait pour l’instant s’étaler sur un an. Et la marque d’annoncer un calendrier complet.

Dans le même temps, on peut découvrir l’œuvre d’Hiroyuki Masuyama commandée par la maison dans le cadre de son patronage en faveur des futurs et jeunes artistes de la scène contemporaine. Depuis 2004, la marque ouvre les portes de son réseau retail, près de 360 boutiques dans le monde, à la jeune garde qui expose une œuvre particulière pendant près de 6 semaines. Le concept, réinterpréter l’étoile
Montblanc. Sans secouer l’univers raffiné de la marque, les artistes catapultent ainsi un léger décalage qui bouscule l’image avec élégance mais sans excès. Toutes ces pièces viennent ensuite enrichir la "Cutting Edge Art Collection" (collection d'art à la pointe de la modernité) de Montblanc.


D'après la Newsletter n°755 de FashionMag, Par Emilie-Alice Fabrizi
Repost 0
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 13:32

Cela fait cinq ans que Gucci a lancé sa première campagne au profit de l’Unicef. Cinq ans, cinq campagnes, au cours desquelles les boutiques Gucci, à travers 20 pays du monde, reversent à l'association une partie des ventes de pièces spécialement créées pour soutenir les programmes de l’Unicef.

Cette année
Gucci a choisi pour thème le livre pour enfants Bonhomme de Neige de Michael Roberts, "Snowman in Africa" et Frida Giannini en a créé les pièces.

Unicef, Gucci
Sac Gucci pour l'Unicef


Au programme : des sacs, des porte-clés, ou encore un porte-monnaie (de 50 à 5 000 euros environ) dont 25 % des ventes de la maroquinerie Gucci pour l’UNICEF sont reversés à l’association.

A ce jour,
Gucci a réussi à reverser plus de 7 millions de dollars à l’Unicef.


D'après la Newsletter n°755 de FashionMag, Par Sarah Ahssen

Repost 0
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 13:29

La marque américaine a choisi Safilo pour produire ses lignes eyewear. Une nouvelle qui a dopé le titre du fabricant de lunettes, toujours en difficulté.

Tommy Hilfiger, Safilo
Tommy Hilfiger automne-hiver 2009/2010


L’accord de licence porte jusqu’en 2015, avec une extension optionnelle de 5 ans. Il inclut la conception, le développement, la production et la distribution des lunettes Tommy Hilfiger. L’annonce de cet accord a entraîné le jour même une hausse de 6,79 % du prix des actions du fabricant, à 0,598 euro. Une bonne nouvelle pour le numéro deux mondial derrière Luxottica. L’entreprise italienne sort en effet d’une crise de confiance, après que le néerlandais Hal ait initié un plan de sauvetage à la fin novembre.

"L’attrait international d’une marque prestigieuse et accessible comme
Tommy Hilfiger va parfaitement renforcer notre portefeuille de marques", se félicite Roberto Vedovotto, PDG de Safilo Group. "Cet accord récemment signé donne à Safilo une superbe occasion de développer une collection de lunettes pour l'une des marques américaines les plus célèbres".

"Nous sommes ravis de collaborer avec
Safilo, un leader dans les lunettes de luxe, alors que nous allons davantage développer notre activité internationale", a déclaré pour sa part Fred Gehring, PDG du groupe Tommy Hilfiger. "Le portfolio toujours plus grand de Safilo, sa présence mondiale et son réseau de distribution, combinés à des produits de style et de qualité, viennent compléter les aspirations de la marque et de son positionnement produit".


D'après la Newsletter n°755 de FashionMag, Par Matthieu Guinebault
Repost 0
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 13:27
La marque parisienne d'accessoires a lancé sa e-boutique espagnole, attirant quelque 65 000 visiteurs en un mois. Un buzz obtenu via le soutien d’une quinzaine de blogueuses locales. Un schéma amené à se décliner dans une trentaine de pays.

Lollipops
Lollipops 2009


La Grèce, le Portugal et le Canada sont les premiers objectifs affichés. Tous ces pays profiteront d’une reproduction de cette recette à succès, qui passe par le lancement local de sites commerciaux et institutionnels. Les "amies de Lollipops", qui parcourent les réseaux sociaux du type Facebook et MySpace, devraient également être du voyage.

"Pour
Lollipops, Internet c’est surtout du relationnel et pas de promotionnel" explique Yann Ducarouge, cofondateur et directeur général de Lollipops . "Il est facile de vendre sur Internet avec des promotions, mais ce n’est pas ainsi que l’on développe l’image d’une marque".

Avec plus de 1 500 points de vente répartis dans vingt pays, la marque d’accessoires poursuit aussi son développement français. Avec les nouveaux concept-stores de Saint-Germain-en-Laye et Compiègne,
Lollipops compte plus d’une vingtaine de boutiques tricolores. Des contrats de réservation seraient effectifs pour des ouvertures à Royan et Brie-sur-Marne en 2010. Le tout sans oublier l’utilisation du web, les boutiques de Rennes et Pau développant ainsi leurs propres réseaux communautaires.


D'après la Newsletter n°755 de FashionMag, Par Matthieu Guinebault
Repost 0
16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 10:41

C'est en 1994, face à la fragilité du marché de la parfumerie sélective que six parfumeurs se regroupent pour créer Beauty Success.
L’objectif: se renforcer en effectuant des achats communs sous une enseigne commune.
En 1995, la franchise est lancée et compte cinq ans plus tard 100 parfumeries.
Les premières turbulences arrivent en 2000 lorsque quatre des actionnaires fondateurs (30 boutiques) quittent
Beauty Success.
L’enseigne opère alors un repositionnement et une redéfinition de ses objectifs.
En 2005,
Beauty Success compte un parc de 190 parfumeries, un an après elles sont 196 avec un chiffre d’affaires de 170 millions d’euros.
En 2007, le cinquième actionnaire fondateur (13 parfumeries) quitte le groupe.
Mais
Beauty Success poursuit ses projets et ses innovations.

Beauty Success


Des projets qui prennent la forme d’une plateforme nationale regroupant 12 000 références actives en stock permanent et de la consolidation du programme de fidélité. Côté innovation Beauty Success lance les "Boutiques BS" (lancement effectif en 2008) et la gamme de produits signée BS.

En 2009 (au 15 novembre) l’enseigne compte 245 points de vente avec 16 ouvertures depuis le début de l’année dont 10 franchises (7 Parfumeries BS et 3 Boutiques BS) et 6 succursales.
Elle prévoit 4 ouvertures en franchise dont 3 Boutiques BS prévisionnel à fin décembre. Au total 249 points de vente pour 200 millions d’euros de chiffre d’affaires. Des chiffres qui font de
Beauty Success, dont le siège social se situe à Périgueux dans le Périgord, le premier réseau de parfumeries sélectives en franchise.

Beauty Success
* Estimations Beauty Success


Pour 2010, Beauty Success souhaite lancer le concept Institut BS (en phase de test, lancement effectif prévu au 2ème trimestre 2010) et l’ouverture d’une vingtaine de nouveaux points de vente. L’enseigne souhaite par ailleurs consolider sa place de troisième réseau en termes de points de vente.

A moyen/court terme (3 à 5 ans)
Beauty Success table sur 300 parfumeries BS, 100 Boutiques BS, 300 instituts BS et un chiffre d’affaires de 300 millions d’euros.


D'après la Newsletter n°754 de FashionMag, Par Sarah Ahssen

Repost 0
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 12:37

Pour sa campagne printemps-Été 2010, Esprit s’est choisi deux "it-girls" comme égéries. En effet, Daisy Lowe, sera le nouveau visage d’edc by Esprit, et Julia Restoin-Roitfeld celui de la gamme Women Casual d’Esprit.

Esprit
Les coulisses de la campagne printemps-été 2010 d'edc by Esprit


Deux styles, mais surtout deux filles dans la "place". Daisy Lowe, mannequin depuis l’âge de deux ans est la progéniture de la chanteuse Pearl Lowe et de Gavin Rossdale, le leader du groupe Bush. Quant à Julia Restoin-Roitfeld qui vit à New York, elle est la fille de Carine Roitfeld, rédactrice en chef du Vogue Français et a déjà pris la pose pour la chaîne espagnole de prêt-à-porter Mango.

Esprit
Les coulisses de la campagne printemps-été 2010 Woman Casual d'Esprit


Photographiée par Barnaby Roper pour une campagne intitulée Travelling Together ("Voyager ensemble"). Daisy Lowe prend la pose dans un cimetière de voitures en périphérie de Los Angeles, aux côtés de son petit ami Will Cameron qui est à la tête de la gamme edc men.

Julia Restoin-Roitfeld est photographiée pour la gamme Casual avec un plus grand nombre de mannequins, marchant dans le désert californien pour avoir un impact plus grand, "ce qui rappelle les campagnes d’
Esprit au début des années 90", rappelle le groupe.


D'après la Newsletter n°743 de FashionMag, Par Sarah Ahssen
Repost 0
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 12:32

Chez Burberry, il y a la ligne Prorsum qui correspond à la collection défilé, plus exclusive, plus avant-gardiste, qui d’ailleurs quitte les podiums milanais pour Londres et il y a la ligne London, qui pour l’été 2010 évolue et se scinde en Burberry London et Burberry Brit. Et pour célébrer cette nouvelle naissance, chacune s’offre un point de vente à son image. Ces boutiques, les premières à être dédiées à une ligne en particulier, prennent place de part et d’autre du siège de la griffe fraîchement déménagée à New York (au 444 Madison Avenue).

Burberry, Burberry
Façades des premières boutiques Burberry Brit et Burberry London


London et Brit revendiquent deux identités, cohérentes bien sûr, mais différentes. La première mise sur les vêtements d'extérieur, le tailoring, l’allure, l’élégance classique, la deuxième (ancienne partie lifestyle de la gamme London) assume un côté plus loose, casual chic, décontracté avec des trenchs froissés et des modèles de denims.

"Ces deux ouvertures
Burberry reprennent le nouveau concept de boutique imaginé par Christopher Bailey, mettant à l’honneur des matériaux et thématiques britanniques, traités de façon contemporaine et innovante", explique la maison, coté à la bourse de Londres et née en Angleterre en 1856.

A noter que
Christopher Bailey, directeur artistique de Burberry depuis 2001 a pris du galon. Tout récemment nommé Directeur Général de la Création, il est désormais responsable de la conception de l’ensemble des collections et produits, de la communication, de la direction artistique institutionnelle, du design architectural, des contenus multimédia et de l’ensemble de l’image de griffe.

Burberry, Burberry
Silhouettes Burberry London et Burberry Brit été 2010


Son succès fut récompensé mercredi 9 décembre au soir lors des British Fashion Awards où il a reçu des mains de Victoria Beckham le prix du "designer de l'année". C’est à cette occasion qu’il a justement annoncé le retour de Burberry Prorsum dans le calendrier des défilés londoniens.

L’AFP y a recueilli son témoignage : "Je suis extrêmement heureux que le défilé
Burberry Prorsum se déroule à Londres en février prochain", a-t-il déclaré, soulignant "l'énergie incroyable" de la London Fashion lors de son 25ème anniversaire en septembre.


D'après la Newsletter n°743 de FashionMag, Par Julie Mangaud

Repost 0
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 12:26

Un nouveau collector débarque dans la galaxie Wayfarer, "l’ultra-Wayfarer". Cette fois, la célèbre monture troque la color’attitude contre le golden power avec deux incrustations en or blanc de 18 carats sur les branches. A découvrir rapidement.


Modèle "Ultra-Wayfarer" de Ray-Ban


Seules 7 000 paires ont été produites. Une première moitié pour le modèle doté de verres verts polarisants et une autre pour celles avec verres polarisants à la finition miroitée en or 24 carats. Quant à la monture, elle est acétate, ornée de deux incrustations en or blanc de 18 carats. La première sur l’embout de la branche et la seconde à proximité de la charnière.

Disponibles dès à présent, on les retrouve dans une sélection de points de vente triés sur le volet, vendues 350 euros.


D'après la Newsletter n°743 de FashionMag, Par Emilie-Alice Fabrizi

Repost 0
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 12:20

Les femmes ministres du gouvernement se sont réunies lundi 14 décembre autour de Simone Veil, présidente d'honneur des Etats généraux de la femme lancés à l'initiative du magazine "Elle" qui était à l'origine des premiers, il y a 40 ans, pour porter les revendications des Françaises.


"Il y a des domaines où très peu de choses ont avancé, il s'agit donc d'une forme de régression car nous étions partis avec beaucoup d'esprit de conquête", a souligné Valérie Toranian, la directrice de la rédaction de Elle, à l'issue du déjeuner des femmes ministres. "Nous avons un devoir de vigilance, nous devons reposer les questions et mettre un peu les pieds dans le plat car tout ne va pas bien du côté des femmes", a-t-elle insisté.

Outre Mme Veil, étaient présentes la garde des Sceaux Michèle Alliot-Marie, les ministres de l'Enseignement Valérie Pécresse, de la Santé et des Sports Roselyne Bachelot et plusieurs secrétaires d'Etat dont Fadela Amara, chargée de la Politique de la ville.

"Je ne conçois le combat féministe que si c'est un combat contre les inégalités sociales et s'il est adossé aux valeurs de la République, notamment sur la question de l'égalité homme-femme", a commenté Fadela Amara.

"Dans les quartiers, on est encore dans les combats pour aller à l'école et poursuivre ses études, pour s'habiller comme on le souhaite sans être traitée de pute, pour trouver du boulot (...) il faut que le combat pénètre les classes populaires", a-t-elle ajouté.

Pour ces Etats généraux, des groupes de travail seront organisés dans de grandes villes (Lille, Lyon, Marseille, Paris) et les femmes pourront aussi s'exprimer sur internet. La synthèse des débats et un sondage national fait par l'IFOP seront révélés au printemps prochain à Paris, en présence de personnalités de tous bords.

"Nous porterons revendications et réflexions auprès des membres du gouvernement et même du président de la République", a expliqué Valérie Toranian, indiquant que les femmes politiques de gauche seront elles aussi consultées.

D'après la Newsletter n°743 de FashionMag, selon annonce AFP

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Sophie Pedot
  • Le blog de Sophie Pedot
  • : Une jeune fille exprime son admiration pour le monde de la mode, du luxe et nous livre les tendances marketing de ce marché... Elle ne parle que de ce qu'elle aime... et si des filles ou des garçons se reconnaissent dans son blog... ils sont tous les bienvenue!!
  • Contact

Liens