Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 12:57

Lors d'une conférence à San Francisco, le PDG d'Apple, Steve Jobs, a présenté hier sa fameuse tablette tactile multifonctions tant attendue, baptisée "iPad". Vendue entre  499 et 829 dollars (entre 355 et 590 €) , la tablette de 9,7 pouces ressemble  à un iPhone grand format et propose entre autres fonctionnalités d'afficher des pages web, de gérer ses mails, la lecture de photos, Google Maps, iTunes... Il sera également possible à ses possesseurs de consulter des journaux en ligne et de lire des livres électroniques via la librairie en ligne iBooks. La compatibilité avec la plupart des applications de l'App Store pour iPhone et iPod Touch est également garantie.

D'après la CB News du 28/01/2010

Repost 0
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 23:31
PARIS, 26 jan 2010 (AFP) - Chanel a présenté mardi 26 janvier un défilé aux couleurs pastel pour l'été prochain, son couturier Karl Lagerfeld ayant placé ici et là des touches de son vestiaire personnel, alors que Givenchy montrait dans la soirée une collection d'une grande modernité. 

 

Chanel, Givenchy
Chanel Couture printemps-été 2010
Photo : Patrick Kovarik/AFP



"A côté, les grandes maisons ont presque l'air dépassé", persifle une rédactrice de mode à la fin du défilé de Riccardo Tisci, chouchou de la mode qui est largement responsable du regain d'intérêt pour la marque française.


Couleurs éblouissantes, coupes fluides et matières "couture" utilisées savamment, comme des "plumes d'autruche, de vautour et de nandou" sur un haut en tulle ou cet ensemble entièrement brodé de paillettes et de cristaux.


Les couleurs sont pâles: blanc, rose pailleté, vert amande surligné d'argent, pêche, rose ou parme.


Des robes courtes et droites dans les mêmes tissus, assez sages avec épaulettes étroites et petit col, parsemées de broderies. Mais aussi des robes bustiers très ouvragées ou recouvertes de tourbillons d'organza comme des fleurs, dans un dégradé aérien de blanc et de rose bonbon.


Soudain une robe du soir en soie blanche drapée envoie un nouveau clin d'oeil au vestiaire de "Karl": une cravate noire aux dimensions exagérées avec un motif argenté au centre.


Dans la salle, parmi les VIP, l'ancien top-model
Claudia Schiffer, les comédiennes Anna Mouglalis, égérie de la marque, et Charlotte Gainsbourg.

Dans la matinée, au défilé Chanel, d'immenses piliers recouverts de néons annonçaient les couleurs de la saison, notamment pour le célèbre tailleur de la maison. Avec une jupe droite ou un bermuda ample et court, il est porté avec des mitaines argentées, comme celles que "Karl" affectionne.Riccardo Tisci, chouchou de la mode qui est largement responsable du regain d'intérêt pour la marque française.

Vivement applaudi, le couturier italien, en T-shirt et baskets, est sorti seulement quelques secondes pour saluer.


Changement radical de ton dans le salon intimiste où le couturier-designer italien
Maurizio Galante reçoit. Pas de "people" pour ce récital plein de grâce de la soprano américaine June Anderson, qui a accepté de chanter six morceaux, accompagnée au piano, tout en jouant à la poupée qu'on habille et déshabille.


Vêtue d'une simple robe en crêpe de soie, croisée derrière la nuque, elle va être transformée, entre chaque morceau, par le couturier qui explique sa démarche d'un simple: "la couture, ce sont des émotions".


Enfilant un manteau-étole en soie blanche, elle commence par un air du Cendrillon de Walt
Disney, tout en bataillant avec sa boucle d'oreille en grappe de diamants qui se fait la belle.


Un caftan en plumes d'autruche et une robe brodée de phénix plus tard, arrive l'air de Marguerite dans "Faust" de Gounod. June Anderson, qui visiblement s'amuse, "rit de (se) voir si belle en ce miroir", tout en passant de nouvelles bagues, et se demande "comment ne pas être coquette".


Après l'air de La Wally, elle termine sur une robe en soie "reflets de lune sur la mer", parsemée de ronds en plastique qui reflètent la lumière en halo.


Chez le Français
Stéphane Rolland, des robes sirènes éblouissantes, bustier près du corps et évasées sous le genou, dans des couleurs chaudes. Sa robe de mariée, trop lourde pour que le mannequin puisse se retourner sans aide, est recouverte d'un motif d'écailles dressées surlignant chacune de ses courbes.

D'après la newsletter n°778 de FashionMag, par Gersende RAMBOURG

Repost 0
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 23:00

BETC Luxe poursuit son engagement auprès de Cerruti en signant les campagnes des collections printemps-été 2010 de la marque et de sa ligne de jeans 18CRR8. Comme la saison passée, c’est le photographe Willy Vanderperre qui a signé les visuels. Visibles en France à partir de janvier, ils seront déclinés en presse magazine et affichage.

D'après la CB News du 27/01/2010

Repost 0
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 22:54

Une fois de plus, Lacoste mise sur les espoirs du tennis mondial en signant 13 nouveaux joueurs qui ne figurent pas encore au top des classements ATP. Quatre femmes et neuf hommes (dont le Français Julien Benneteau, 45ème joueur ATP, l’Israélien Dudi Sela, 41ème joueur ATP, ou encore l’Argentin Gaston Gaudio, 164ème joueur ATP) représenteront désormais la marque au crocodile sur et en dehors des courts. Ces ambassadeurs originaires de différents pays, permettront en outre d’augmenter la visibilité de l’entreprise française à l’international.

D'après la CB News du 27/01/2010

Repost 0
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 22:51

Succédant à Isabelle Adjani et Laure Manaudou, Béatrice Rosen devient la nouvelle égérie du maroquinier de luxe Lancel. Révélée au grand public dans le film "2012" de Roland Emmerich, l’actrice française incarnera la marque à partir du mois d’avril dans une campagne presse et affichage, conçue par Loeb et Associés.

 

Après Isabelle Adjani, c’est donc la jolie et jeune actrice blonde Béatrice Rosen qui portera les couleurs de Lancel. Un virage à 180° pour la maison séduite par "son ingénuité teintée d'espièglerie et de glamour vrai" selon le président Marc Lelandais.


Béatrice Rosen, nouvelle ambassadrice Lancel


Si le nom ne nous est pas encore très familier, la jeune femme affiche un beau palmarès cinématographique. Franco-américaine, elle est apparue dans plusieurs productions tricolores comme les séries télé Un et un font six, Le fil du rasoir ou Le bleu de l'océan, et dans des films tels que Le ciel, les oiseaux et ta mère, Cravate Club ou encore Bienvenue chez les Roze.

Outre-Atlantique, après une entrée par la petite porte via des séries télé comme Smallville, Charmed ou Cuts, on la retrouve dans la superproduction The Dark Knight. Elle y joue une danseuse étoile russe, petite amie de Christian Bale. Mais c’est dans le dernier Roland Emmerich, le blockbuster 2012, qu’elle est révélée au grand public. Elle y interprète, aux côtés de John Cusack et Amanda Peet, une jeune Russe prénommée Tamara confrontée aux déluges de l'apocalypse.

Pour Marc Lelandais, "(Beatrice Rosen) incarne à la perfection les valeurs de notre Maison autour de l'Irrévérence parisienne et de la French Légèreté après Mistinguett, Arletty, Josephine Baker,
Carla Bruni, Laure Manaudou et bien sûr Isabelle Adjani". Une Isabelle Adjani qui a donné son nom à une ligne et dont les ventes se placent dans le trio de tête des bestsellers de la maison, aux côtés de Premier Flirt et Angelina. Lancel a par ailleurs indiqué une augmentation de ses ventes de 25 % sur 2009 par rapport à l'année précédente.


D'après la newletter n°778 de FashionMag, par Emilie-Alice Fabrizi ainsi que la CB News du 27/01/2010

 

Repost 0
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 21:30

La nouvelle a déjà fait le tour du Net. Voici enfin les images des créations Kate Moss pour le bagagiste Longchamp. Lancement mondial annoncé le 11 février prochain.

Longchamp, Kate Moss
Kate Moss for Longchamp


Alors qu’elle incarne l’image de Longchamp depuis huit saisons déjà, Kate Moss prend du galon et devient, pour la griffe, créatrice.

Aux côtés de Sophie Delafontaine, la directrice artistique de
Longchamp
, le top model a pu concrétiser toutes ses idées et ses envies de sacs.

Elle a donc imaginé trois thèmes pour trois moments de vie différents sous les noms Rock’n’Casual, Rock’n’Travel et Rock’n’Glam. En cuir rouge, noir, à zébrures en version sac week-end ou "cluch" pour le soir, la gamme multiplie les modèles mais propose pour tous, un carré de soie zébré assorti.


Le lancement mondial est prévu pour le 11 février 2010 dans les boutiques
Longchamp mais aussi en exclusivité aux Galeries Lafayette à Paris et chez Selfridges à Londres.


D'après la newsletter n°777 de FashionMag, par Céline Vautard
Repost 0
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 20:53

PARIS, 25 jan 2010 (AFP) - Les cavalières de John Galliano, en robes ultra-ceintrées à longue traîne pour monter à cheval en amazone, ont marqué la première journée des défilés couture, devant un parterre d'invités triés sur le volet dans les immenses salons du siège historique de Dior à Paris.

Perso, moi j'adore!!


Christian Dior, John Galliano
Dior Couture printemps-été 2010
Photo : Francois Guillot/AFP

 

 


La chanteuse australienne Kylie Minogue, la comédienne hong-kongaise Maggie Cheung ou le couturier Pierre Cardin notamment étaient aux premières loges du défilé, passant des amazones à des robes de bal aux volumes opulents et aux riches broderies.


"Les silhouettes sont incroyables et les couleurs variées font penser à la palette d'un peintre, peut-être (Pierre) Bonnard", a commenté auprès de l'AFP la radieuse Mlle Cheung. "C'est à l'opposé de moi-même", a estimé M. Cardin dans les coulisses, mais le couturier britannique "est très conscient de ce qu'il veut exprimer".


"C'est encore une collection dans l'ultra-féminité", a commenté le PDG de Dior, Sydney Toledano, rappelant l'importance de la couture dans la stratégie marketing. "C'est l'arme fatale pour se battre sur les marchés".


La couture, pour les grandes marques, est d'abord question d'image, rejaillissant sur les ventes notamment de parfums et d'accessoires.


Sur le dernier tube de Sade, où la chanteuse évoque le "wild, wild west", les premières mannequins apparaissent avec de petits chapeaux noirs en biais, d'énormes chignons recouverts de voilettes, des yeux de biche et un maquillage très acidulé années 1960.
Cravaches en main.


Marquant des poses de dominatrices, parfois seulement de coquettes pour les plus timides, elles présentent des vestes taille de guêpe à volants et de longues jupes qui font effectivement penser à des cocottes de saloon, version chic.


Certaines jupes sont plissées d'un côté et drapées sur l'autre hanche. Beaucoup de robes font contraster deux matières et couleurs différentes, comme celle en laine bleu pétrole et soie olive.

Lundi plusieurs petites maisons, membres de la haute couture ou "invitées" ont aussi présenté leurs collections, ainsi que d'autres stylistes dans un calendrier bis ou "off".


Chez le jeune (et talentueux) Alexis Mabille, 31 ans, l'effeuilleuse Dita von Teese et l'actrice Hélène de Fougerolles ont vu une collection ludique et colorée, inspirée du peintre d'avant-garde russe Kazimir Malevitch.


"Est-ce que Paris est mort ? C'est-à-dire la haute couture, vous comprenez...", crache le haut-parleur d'une voix années 1960. Pas sûr.


Beaucoup de couleurs primaires, agencées de façon géométrique. Souvent, la silhouette se découpe en deux couleurs de haut en bas, des cheveux laqués aux chaussures : à gauche du rose, à droite du noir. Mais aussi des robes à dos nus profonds, voilés seulement d'une pièce d'organza.


Chez Christophe Josse, place au romantisme. Beaucoup de transparence, un travail sur la dentelle et des coloris clairs ("brume, orage, dune"). Des robes d'une délicatesse folle, dont l'une des plus applaudies était en "bandages" de dentelle ivoire, réchauffée d'un manteau de paillettes nacrées rebrodées.


La trentenaire Anne-Valérie Hash a imaginé des tenues à partir d'un vêtement envoyé par une célébrité, notamment Charlotte Rampling ou Peter Doherty. "Grâce à la couture tout est possible, l'imaginaire reste libre", dit-elle. Des pièces en "paillettes transversales, organza métallique imprimé irisé", autant dire des matières "couture", inimaginables pour les non-initiés.

D'après la newsletter n°777 de FashionMag, par Gersende RAMBOURG

Repost 0
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 20:48

Alors que Paris célèbre trois jours durant la Haute Couture, la boutique Montblanc de la rue de la Paix ouvre ses portes à Vincent Lappartient. Pendant un mois, le photographe de mode y présente une partie de son œuvre dans les coulisses des défilés des grands maîtres de mode.

Maximilian Jencquel
Photographie prise dans les coulisses d'un défilé Givenchy


Poursuivant la série des artistes contemporains invités en écho à l’actualité, Montblanc a ainsi opté pour la mode. Vincent Lappartient succède à Maximilian Jencquel qui présentait en décembre dernier ses œuvres dictées par la nature.

Maximilian Jencquel
Photographie prise avant un défilé Christian Dior


Depuis une petite dizaine d’années dans la mode, Vincent Lappartient a collaboré avec Le Monde, Elle, Madame Figaro ou encore style.com, fixant dans l’objectif les coulisses de défilés tels que ceux de Sonia Rykiel, Christian Dior, Christian Lacroix, Fendi, Chanel ou encore Hermès. En parallèle, il enseigne l’histoire et la sociologie de la mode ainsi que l’histoire de l’art à Esmod et Mod’Art, ou encore l’IFM.

Sept de ses photographies sont ainsi exposées dans l’écrin
Montblanc, des photographies tirées en édition limitée (1/10) vendues 2 000 euros.


D'après la newsletter n°777 de FashionMag, par Emilie-Alice Fabrizi
Repost 0
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 20:43

PARIS, 24 jan 2010 (AFP) - Alexis Mabille ludique, Christophe Josse romantique, Anne-Valérie Hash scintillante: les petites maisons de couture françaises ont peu de moyens mais fourmillent de créativité et de poésie pour l'été prochain, comme elles l'ont montré lundi 25 janvier..

 


La musique de "Peau d'âne", film légendaire de Jacques Demy, accueille les invités du jeune Mabille, 31 ans, connu pour sa manie des noeuds papillon. L'effeuilleuse Dita von Teese au premier rang, à côté de l'actrice Hélène de Fougerolles, découvre une collection ludique et colorée, inspirée du peintre d'avant-garde russe Kazimir Malevitch, notamment ses personnages bicolores.


"Est-ce que Paris est mort? C'est-à-dire la haute couture, vous comprenez...", lance le haut-parleur dans une voix datée des années 1960. Pas sûr.


Beaucoup de couleurs primaires, agencées de façon géométrique. Souvent, la silhouette se découpe en deux couleurs de haut en bas, des cheveux laqués aux chaussures: à gauche du rose, à droite du noir. Mais aussi de somptueuses robes avec des dos nus profonds, voilés d'une pièce d'organza.

Chez Christophe Josse, place au romantisme et à la légèreté. Beaucoup de transparence, un travail sur la dentelle tout en finesse et des coloris clairs ("brume, orage, dune"). Des robes d'une délicatesse folle, dont l'une des plus applaudies était en "bandages" de dentelle ivoire, réchauffée d'un manteau de paillettes nacrées rebrodées.


La trentenaire Anne-Valérie Hash a imaginé des tenues à partir d'un vêtement envoyé par une célébrité, notamment Charlotte Rampling ou Peter Doherty. "Grâce à la couture tout est possible, l'imaginaire reste libre", explique-t-elle. Des vêtements en "paillettes transversales, organza métallique imprimé irisé", autant dire des matières "couture" indéfinissables pour les non-initiés.

D'après la newsletter n°777 de FashionMag

Repost 0
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 20:08

 

Depuis 2007, elle photographiait différentes personnalités sur le thème du voyage pour Louis Vuitton. Aujourd’hui, Annie Leibovitz va plus loin en passant devant l’objectif en compagnie de son ami, le danseur et chorégraphe Mikhail Baryshnikov. Complétant la campagne Louis Vuitton Core Value conçue par Ogilvy & Mather, cet autoportrait inédit paraîtra dans les éditions de février des magazines internationaux. Un film retraçant la rencontre d’Annie Leibovitz et de Mikhail Baryshnikov sera mis en ligne à partir du 11 février sur louisvuittonjourneys.com, ainsi que sur le site institutionnel de la marque. Il sera précédé d’un teaser de 48s, visible à compter du 1er février.

D'après la CB News du 26/01/2010

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Sophie Pedot
  • Le blog de Sophie Pedot
  • : Une jeune fille exprime son admiration pour le monde de la mode, du luxe et nous livre les tendances marketing de ce marché... Elle ne parle que de ce qu'elle aime... et si des filles ou des garçons se reconnaissent dans son blog... ils sont tous les bienvenue!!
  • Contact

Liens