Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 12:36

Il a fait sensation à Hyères, la saison dernière. L’occasion pour lui de présenter les prémisses de sa première collection, véritable ode à toutes ces femmes modernes, cosmopolites, qui assument leur personnalité.

 

Maxime Simoëns


Silhouettes Maxime Simoëns 2009/2010


Il a fait ses classes chez Elie Saab, Balenciaga aux côtés de Ghesquière, Jean-Paul Gaultier, Christian Dior avec John Galliano. Mais l’épanouissement créatif de cette étoile montante passe par son indépendance et le voici de retour avec une structure (créative, commerciale, financière) bien en place derrière lui, prêt à confronter le fruit de son talent à la réalité de la vente au client final, décideur ultime.

Les acheteurs eux, adhèrent. Ils sont une vingtaine à travers le monde, de la Russie à l’Italie en passant par les Etats-Unis, le Japon le Moyen-Orient et l’Allemagne à faire le pari sur ses silhouettes, printemps-été 2010, animées de grâce et de charisme pour certaines, de graphisme ou d’extrême élégance pour d’autres. En France, on le retrouve chez Suite 114 et chez
Maria Luisa.

 

Maxime Simoëns


Silhouettes Maxime Simoens printemps-été 2010


Pour l’hiver 2010, Maxime Simoëns et sa directrice commerciale Nelly Seta souhaitent doubler les ventes. Un objectif qui passera par l’embauche de nouveaux agents pour les pays où la distribution mérite d’être boostée. Les Etats-Unis font partie des premiers sur la liste.

Autre stratégie : garder les pièces fortes et miser sur elles, éviter les modèles trop "commerciaux" qui se sont avérés trop consensuels et donc trop loin de l’esprit Simoëns. "Chose étonnante, les clients réclament encore plus de créativité", se réjouit le créateur lillois qui n’abandonnera ni les bracelets ceintures, ni les effets mille-feuilles et encore moins les imprimés exclusifs poétiques ou psychédéliques, les épaulettes surlignées, les coupes mêlant structure et fluidité.

Maxime Simoëns


Silhouettes printemps-été 2010 Maxime Simoëns


Et si les trois-quarts des tissus (soie, coton…) viennent d’Italie, la fabrication est 100 % française, à l’exception des broderies, indiennes, qui se feront "plus opulentes" pour l’hiver.

Maxime Simoëns envisage à l’horizon 2011 de concevoir des chaussures, des bijoux et pourquoi pas des sacs. Mais "chaque chose en son temps", tempère-t-il, désireux de construire une marque pérenne.


D'après la Newletter n°747 de FashionMag, Par Julie Mangaud

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Sophie Pedot
  • Le blog de Sophie Pedot
  • : Une jeune fille exprime son admiration pour le monde de la mode, du luxe et nous livre les tendances marketing de ce marché... Elle ne parle que de ce qu'elle aime... et si des filles ou des garçons se reconnaissent dans son blog... ils sont tous les bienvenue!!
  • Contact

Liens