Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 13:48

Mâtiné d’art contemporain, le nouveau flagship de la maison Montblanc recèle en réalité plus d’un trésor. Chaque mois, depuis son ouverture en octobre dernier, un artiste de la scène contemporaine est invité à exposer sept de ses œuvres. Plus que quelques jours donc pour découvrir le travail de Maximilian Jencquel, "Retour à Walden".

Montblanc
Photographie de Maximilian Jencquel exposée dans la boutique Montblanc rue de la Paix à Paris


Vénézuélien élevé aux Etats-Unis, diplômé des Beaux-Arts, Maximilian Jencquel alterne entre son activité d’architecte d’intérieur qu’il exerce aujourd’hui au sein du bureau d’études Christian Liaigre et sa passion pour la photographie. Inspirées du roman d’Henry Thoreau "Walden ou la vie dans les bois", ses photographies expriment selon lui, "la nostalgie d’une vie plus simple", et tissent "un pont qui relierait nos vies citadines à un monde plus naturel".

En pleine conférence mondiale sur le climat, le sujet semble plutôt tomber à pic. Un hasard ? Pas vraiment.
Art Process, l’agence de création et de conseil qui collabore depuis plusieurs années avec la fondation pour l’art de Montblanc a choisi de sélectionner des œuvres qui retranscriraient les soubresauts de l’actualité. Et plus qu’une exposition, l’idée est d’"établir un dialogue entre les œuvres et les produits Montblanc" explique Eric Mezan, fondateur de l’agence. "La boutique n’est pas transformée en une galerie d’art, elle devient un lieu d’échanges" poursuit-il. Seul espace Montblanc a organisé une telle rotation, la marque l’explique par la qualité et la superficie du cadre du 7 rue de la Paix. En effet, avec ses quelque 600 m², la boutique se présente comme l’une des plus grandes d’Europe et le point de vente le plus prestigieux du réseau pan-européen.

Montblanc
Photographie de Maximilian Jencquel exposée dans la boutique Montblanc rue de la PAix à Paris


Démarrée en octobre dernier avec les œuvres de Chiharu Shiota, lauréat du Prix Montblanc Docks Art Fair, le premier du genre remis à l’issue de la Biennale d’art contemporain de Lyon, l’opération devrait pour l’instant s’étaler sur un an. Et la marque d’annoncer un calendrier complet.

Dans le même temps, on peut découvrir l’œuvre d’Hiroyuki Masuyama commandée par la maison dans le cadre de son patronage en faveur des futurs et jeunes artistes de la scène contemporaine. Depuis 2004, la marque ouvre les portes de son réseau retail, près de 360 boutiques dans le monde, à la jeune garde qui expose une œuvre particulière pendant près de 6 semaines. Le concept, réinterpréter l’étoile
Montblanc. Sans secouer l’univers raffiné de la marque, les artistes catapultent ainsi un léger décalage qui bouscule l’image avec élégance mais sans excès. Toutes ces pièces viennent ensuite enrichir la "Cutting Edge Art Collection" (collection d'art à la pointe de la modernité) de Montblanc.


D'après la Newsletter n°755 de FashionMag, Par Emilie-Alice Fabrizi

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Sophie Pedot
  • Le blog de Sophie Pedot
  • : Une jeune fille exprime son admiration pour le monde de la mode, du luxe et nous livre les tendances marketing de ce marché... Elle ne parle que de ce qu'elle aime... et si des filles ou des garçons se reconnaissent dans son blog... ils sont tous les bienvenue!!
  • Contact

Liens